Développer un esprit « Be Yourself » au quotidien

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue sur Be Yourself, le podcast qui va, je l’espère, éveiller votre intuition, votre intelligence émotionnelle, développer vos capacités extrasensorielles, mais surtout vous aider à vivre mieux au quotidien.

Je m’appelle Olivier Mendes, je suis Coach de vie, formateur et auteur. Depuis quelques années, j’ai décidé de prendre le chemin du développement personnel, d’abord pour aller mieux moi-même, et par la suite, parce que je me suis senti curieux de découvrir toutes les choses que l’esprit humain avait pu créer dans ce domaine. C’est ce que j’ai eu envie de partager avec vous dans cette série de capsules, en espérant que vous serez nombreux à me suivre.

Nous aborderons des sujets directement liés au coaching, comme la gestion de nos émotions, l’estime de soi, la timidité, l’acceptation de nos échecs ou encore la procrastination. Mais, il n’y aura pas que ça. Je parlerai également des outils du coach pour que vous puissiez vous faire une idée de ce métier et surtout pour démystifier une pratique qui est souvent critiquée. Nous verrons ce qu’est l’analyse transactionnelle, l’intelligence émotionnelle, le cadre de référence ou bien encore la fenêtre de Johari. Je pourrais m’arrêter là, mais ce serait limiter ma démarche à ce qui est conventionnel, parce que dans mon activité j’utilise également un grand nombre d’outils issus du monde spirituel et ésotérique comme le Yi Jing, élément d’aide à la prise de décision, par exemple.
Bref, nous verrons plein de choses ensemble pour que vous adoptiez un état d’esprit « Be Yourself » : acceptez-vous tel que vous êtes, faites la paix avec vous-même et améliorez vos relations extérieures. Je vous détaillerai ma pensée au fur et à mesure de ces capsules.

Alors avant d’être coach, j’ai eu mon lot de métiers, mais le dernier en date est celui de Chef de projet dans le domaine du consulting. Pour Wikipédia, un Chef de projet est la personne chargée de mener un projet et de gérer son bon déroulement. Il anime une équipe et son rôle fait appel à des compétences de gestion de projet, de bonnes capacités relationnelles, ainsi que des connaissances techniques dans les domaines concernés. Voilà, c’est tout, je pense !
Pour ma part, je résumerai simplement ce rôle comme celui d’accompagner mes clients, les rassurer, les conseiller dans l’évolution technique et structurelle de leur entreprise. Donc, l’accompagnement étant déjà dans mon ADN de salarié, c’est pour moi devenu une évidence qu’après tant d’années passées dans ce monde, j’ai eu envie de mettre ces compétences au profit de l’humain en devenant coach professionnel.

Donc ici, ensemble, je vais essayer de partager avec vous mes réflexions en cours, mais aussi celles que j’ai pu glaner de-ci de-là, mais surtout des réflexions qui racontent mon parcours de vie par le biais de sujets couvrant le développement personnel, mais aussi nos capacités extrasensorielles.
Pour la première partie, je pense que maintenant, avec l’expression courante de ce concept, vous êtes largement informé sur ce qu’il est possible de discuter à ce sujet. Pour ce qui est de la seconde partie, nos capacités extrasensorielles, je m’y suis intéressé depuis très longtemps, surtout grâce à mon épouse Nathalie, qui m’a ouvert les yeux sur des pratiques spirituelles qui ont pour véritable vertu de nous faire voir le monde différemment. Que ce soit le chamanisme, la pratique du Tarot, le Yi Jing, la méditation, la Wicca, les runes, le développement de notre intuition et toutes les autres facettes de cet univers, je vous livrerai également mes expériences sur ces sujets.

J’ai donc évolué professionnellement et personnellement, au fur et à mesure des années, tout en gardant finalement ce lien avec le domaine ésotérique qui n’a rien d’un monde où l’ensemble des enseignements serait secret et réservé à des initiés. Si vous êtes tombé sur cette capsule, c’est peut-être que vous aussi vous êtes en plein cheminement dans cette quête de sens que nous souhaitons, à mon avis, tous donner à notre existence.

Alors, si vous pensez être là un peu par hasard, dites-vous que peut-être, le hasard n’a rien à y voir et que c’est finalement une sorte de destinée qui vous a amené à écouter ce contenu. Dans tous les cas, vous êtes le bienvenue.

Je tiens à préciser, qu’ici, je n’essaie pas de changer votre conscience ou les idées qui font de vous une personne à part entière, composée de ses propres pensées, ses propres choix de vie et ses convictions. Vous êtes totalement indépendant et libre d’écouter ou de partir, de prendre ou de le laisser. Quelle que soit votre décision, je vous invite seulement à y réfléchir pour en tirer votre enseignement, car ce que je pense être une vérité, ne l’est pas pour d’autre et je suis complètement en accord avec cette notion.
Oui, je me doute bien que je donne l’impression d’être un peu naïf de croire qu’en fait nous sommes tous bienveillants envers les uns et les autres, que les pensées exprimées par quelqu’un de façon indépendante sont respectées, de même que les opinions de chacun.

Vous le savez, nous sommes tous contraints par des changements, volontaires ou non. Parfois ces changements ne sont pas immédiatement compris par notre système interne et cela met à mal certaines de nos valeurs personnelles. Et puis, le temps passe. Notre cerveau a fait son travail de super calculateur et plus tard, nous nous apercevons que certaines de ces choses sont finalement bonnes à prendre.
Lorsque je l’ai moi-même compris, cela m’a donné une liberté personnelle qui me permet aujourd’hui de savoir que ce que je dis ou pense et que ce que les autres disent ou pense, une fois exprimé, cela se dissocie complètement de la personne qui l’exprime pour appartenir à l’actualité ; dans le sens de ce qui est actuel, à l’instant présent.
Cela veut dire que ce que moi je pense ou dis sur un sujet, est ma réalité du moment et est à distinguer de la vôtre. Car, même si nous sommes peut-être d’accord sur un sujet, nous pouvons en avoir une vision totalement différente.
Cette liberté, ce libre arbitre, j’espère que vous en ferez un bon usage si vous décidez de me suivre dans cette série.
Alors, je voudrais encore préciser une chose qui me semble importante. À la base, je suis ingénieur de formation et donc, le système scolaire qui m’a formé a bien fait en sorte de formater mon esprit pour que tout ce qui n’est pas du domaine rationnel, déductif, logique, méthodique, ne vienne pas polluer mon esprit.
Bon ! Par chance, je crois qu’ils ont échoué dans cette tâche.
Ce que je veux dire, c’est que même si par ma formation et mon parcours professionnel, je peux donner l’impression d’être un véritable adepte de la philosophie de Descartes, j’ai par mon parcours personnel su garder l’esprit ouvert pour appréhender le monde à travers d’autres prismes moins conventionnels. C’est très enrichissant et avec le temps, j’ai su développer une compréhension de toutes ces choses qui est la mienne et que j’ai envie de vous transmettre.

Bon aujourd’hui, je suis coach de vie.

Ce terme, vous l’avez surement entendu des centaines de fois et je me demande si la définition de ce métier est vraiment quelque chose de compris par tous. Parce que des coachs, il y en a des tas : coach sportif, coach bien-être, coach holistique, coach agile, coach minceur, coach sentimental, coach ceci, coach cela… Le monde semble un jour avoir pris cette terminologie comme une sorte de fourretout qui serait le Graal pour donner un coup de boost à certains métiers. Du coup, plus personne ne semble savoir ce que fait un coach de vie !

Eh bien, je vous en donne ma vision.
C’est avant tout une personne qui est à l’écoute sans aucun jugement. Une personne qui va prendre ce que vous lui confiez et vous aider à comprendre ce qui ne va pas, en vous posant des questions qui ouvriront en vous une réflexion différente de celle que vous auriez pu avoir tout seul.
Son but est de fixer, avec vous, un objectif et de l’atteindre. Le coach de vie est donc celui qui vous accompagne dans la réalisation de cet objectif. Mon boulot, c’est de vous guider pour que vous soyez à nouveau centré sur vous-même. Je ne parle pas d’égocentrisme. Je parle de retrouver un équilibre intérieur plus serein et c’est pourquoi je trouve le domaine spirituel et ésotérique si intéressant set complémentaires, car ils apportent une myriade d’outils qui forcément n’ont pas tous la même utilité, mais qui peuvent nous aider à supprimer certains conditionnements internes.

Alors oui, je sais ! Je dis souvent les mots « spirituel » et « ésotérisme » à la place de « développement personnel ». Mais, c’est parce que je trouve cela plus juste d’utiliser ces mots là. Le développement personnel englobe tellement de différents concepts, parfois sans aucun intérêt pour un véritable développement personnel, à mon sens, que je trouve plus vrai d’appeler un chat un chat. Car finalement, la base même de cet ensemble hétéroclite de pratiques a pour objectif une meilleure connaissance de soi, la valorisation de ses talents, l’amélioration de la qualité de vie, de nos réalisations personnelles, bref, de l’éveil de soi. Je pense que nous sommes bien plus, ici, ancrés dans le spirituel que dans un courant pseudo technique.

Si vous-même, vous vous êtes investi dans une activité d’éveil de soi, j’imagine que c’est aussi pour que votre relation à ce qui vous entoure, votre vision du monde, comme on dit, change de façon positive. Et c’est le cas ! Nous changeons tous.

Et là, je vais surement en faire sursauter quelques-uns. Pour moi, le développement personnel nous fait forcément devenir une meilleure personne, plus à l’écoute des autres, plus bienveillante et responsable. Je n’ai pas dit parfaite, j’ai dit meilleure ! C’est pourquoi, et même si je suis coach, je préfère donner envie aux gens que je rencontre, le désir de pratiquer avant tout une activité spirituelle, plutôt que de se tourner vers un professionnel de l’esprit. Parce que dans ma vision des choses, consulter quelqu’un pour atteindre un objectif doit être une nécessité de dernier recours, lorsque nous nous sentons totalement incompétents pour intégrer un changement de façon autonome. Car, nous sommes tout à fait capables, tout un chacun, de faire une grande partie de ce chemin nous-mêmes.
Ce n’est encore que mon avis. Mes valeurs personnelles tendent à dire que nous devons d’abord, et en toute autonomie, tenter de nous sentir dans un état d’esprit « Be Yourself » : c’est à dire d’être soi-même, en accord avec ce que l’on a envie de faire ou non et de subvenir à ses objectifs soi-même. C’est la meilleure façon d’apprendre et de conserver cet apprentissage comme un acquis personnel.

Bien sûr ce que je vous livre est en rapport avec mon propre parcours et n’est nullement une vérité absolue. C’est important que vous compreniez que cette conception des choses est la mienne. Donc si vous vous sentez de réussir à vous ouvrir à un courant particulier pour avancer dans votre projet de vie, faites-le en toute autonomie, tout en gardant à l’esprit, que nous avons tous nos propres limites. Ce que j’entends par là, c’est que cette limite n’est rien d’autre que notre manque d’objectivité. Nous ne sommes pas aptes à nous juger nous-mêmes, simplement parce que notre jugement est, à n’en pas douter, cloisonné par les œillères que nous avons en permanence vis-à-vis de nos actions.
Je vous donne un exemple : vous ne supportez pas les petits mensonges que votre fiston vous sert pour justifier qu’il arrive à la maison en retard après les cours. Pourtant, vous acceptez naturellement ce même processus, si c’est pour vous couvrir, lorsque vous êtes vous-même en retard au boulot.
Donc, il y a une différence entre apprendre de façon autonome et avoir une posture correcte pour appliquer des techniques particulières. D’où le besoin de connaitre ses limites et de faire appel à un coach dans certaines circonstances.

Par le biais de ces capsules hebdomadaires, j’ai donc envie de donner des axes, des clés pour que vous soyez en capacité, dans certaines limites bien sûr, de changer vos convictions qui, en fin de compte, cherchent uniquement à diminuer votre champ d’action possible. Voyez ces capsules comme un outil supplémentaire qui, je l’espère, feront germer une certaine envie de vous mettre en action vers vos objectifs futurs.

J’espère que je n’ai pas été trop long pour cette introduction. Je vous invite à vous abonner pour ne pas manquer les prochaines capsules. Vous trouverez des infos sur moi et sur ce que propose Sheluna sur le site www.sheluna.com.
Je vous dis à bientôt. Salut !

Lien vers le podcast audio

À propos de l’auteur :
Sheluna.com - Olivier Mendes

Olivier MENDES

Spécialiste du monde professionnel désireux d’améliorer le quotidien de tous. Lean manager certifié Lean Six Sigma, disciple d’une philosophie Ikigai et Kaizen, j’ai plus de 25 ans d’expertise dans le monde du conseil et du management comme Change manager et Chef de projets.