Intuition et entreprise : comment ça marche ?

L'intuition en entrepriseDe tout temps, on demande à un dirigeant d’entreprise d’être rationnel. Il doit mener son affaire en faisant parler les chiffres en gage de sa réussite. Mais les temps changent. Aujourd’hui, où tout va plus vite, il faut être capable de prendre les bonnes décisions au bon moment. Le dirigeant ne peut plus se contenter d’être rationnel. C’est là qu’intervient ce formidable outil d’aide à la décision qu’est l’ intuition.

 

Maîtriser son écosystème rassure

Même s’il est reconnu que l’intuition est une capacité utile et efficace au quotidien, piloter son entreprise de façon intuitive peut faire peur de prime abord. Pour preuve, dans le monde de l’entreprise, tout le monde sait que l’intuition est un outil incontournable. Pourtant, peu osent avouer en public qu’ils en font usage dans leur management pour communiquer avec simplicité et développer un véritable leadership ou encore pour piloter leur stratégie afin de conduire les grandes transitions et construire une vision stratégique inspirante. Car oui, l’intuition donne naissance à toutes sortes de méfiances et de doutes. Et c’est normal.

 

Savoir faire confiance à son intuition n’est pas aisé

En effet, cela nécessite une sérieuse capacité à lâcher prise lorsque le rationnel s’efface devant l’intuition qui est une intelligence émotionnelle. Située dans notre cerveau droit, elle est le siège du ressenti, du rêve et de l’imagination. Contrairement au rationnel qui est situé dans l’hémisphère gauche de notre cerveau, siège de la logique, du raisonnement, de l’intelligence. Partant de là, quel manager pourrait faire confiance à son cerveau droit plutôt qu’à son cerveau gauche pour prendre des décisions ?

Certainement quelqu’un pour qui :

  • L’intuition permet d’envisager des solutions uniques lorsqu’elle est au service de sa créativité, car l’intuition est nécessaire pour ouvrir de nouvelles voies, créer des stratégies différentes et créatrices de valeur.
  • L’intuition permet de décider vite et bien évitant ainsi les longues tergiversations liées à une décision rationnelle. Réagir vite pour s’adapter aux nouvelles situations permet d’être plus performant, de gagner un temps précieux sur la concurrence.
  • L’intuition donne confiance et permet de fédérer, car être intuitif, c’est aussi ne pas avoir peur de ses émotions.

Au final, un manager intuitif est quelqu’un d’entier qui sait utiliser, en toute confiance, aussi bien son esprit rationnel que ses capacités intuitives. Quelqu’un qui parvient à développer des capacités d’écoute intérieure, mais aussi une sorte de communication non verbale envers les autres qui lui permettra de se faire comprendre sans même communiquer de façon explicite.

Albert Einstein a dit « Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don. »

 

L’intuition également aux services des RH

S’il est évidemment que l’intuition est très utile dans le domaine du management et du leadership, elle peut également s’avérer être une alliée précieuse lors des sessions de recrutement. En effet, lors d’un entretien d’embauche, les compétences professionnelles sont largement passées en revue, car elles sont très importantes. Néanmoins, le feeling, que l’on peut ressentir vis-à-vis d’un candidat, l’est tout autant.

 

L’intuition passée au microscope

Aux USA, l’état d’esprit vis-à-vis de l’intuition est plus tolérant et ouvert. Pour preuve, le résultat de plusieurs études menées auprès de cadres dont voici deux illustrations.

La première étude a été menée par le Pr John Mihalsky et le Pr E. Douglas Dean de New Ark College of Engineering, dans le New Jersey, sur une période de 10 ans auprès de 5 000 dirigeants. Elle montre qu’environ 80 % des cadres supérieurs interrogés reconnaissent croire en ce que l’on appelle les « perceptions extrasensorielles ».

Une autre enquête a été conduite à la Harvard Business School par le professeur Jagdish Parikh. Sur les 13 000 cadres supérieurs interrogés, 75 % d’entre eux déclarent utiliser à égalité́ logique et intuition. Ils expliquent aussi que 80 % de leur succès est dû aux décisions prises de façon intuitive. S’il semble communément admis parmi ces dirigeants que l’intuition est une grande partie de leur succès professionnel, les résultats de l’étude révèlent cependant que plus de 50 % d’entre eux ne sont pas prêts à l’admettre ouvertement.

Extrait de « L’intelligence intuitive : pour réussir autrement » de Francis CHOLLE

 

Comment appliquer l’intuition en entreprise : 3 routines

  1. Lâchez prise et apprenez de vos échecs. Asseyez-vous et relaxez-vous en restant conscient de votre position et de votre environnement. Ensuite, acceptez l’idée qu’un échec est un passage normal pour accéder à la réussite. Apprendre de ses erreurs c’est avancer à grands pas.
  2. Changez d’angle de vue. Bougez, sortez de votre bureau ou placez-vous dans un angle différent. Pensez à votre problématique et dites à voix haute « Je pense que… » ou bien « Je sens que… » en complétant à chaque fois ces phrases avec des mots provenant de vos réactions intuitives, de vos émotions. Répétez plusieurs fois cette routine jusqu’à ce que vous obteniez des pistes d’action.
  3. Établir des analogies. Essayez de vous mettre dans la peau de quelqu’un d’autre (une personne, un animal…). Demandez-vous « Si j’étais…, je serais… ? ». L’idée ici est de relever trois traits de caractère de l’analogie choisie. L’objectif est de favoriser l’association d’idées afin de trouver des points communs entre vous et l’analogie et ainsi faire émerger la solution à votre problématique. Par exemple, si j’étais un lion, je serais fort, fier, déterminé…

 

L’intuition encouragée par les visionnaires

Nombre de grands visionnaires avouent faire confiance à leur intuition pour prendre des décisions au sein de leur entreprise. C’est le cas de Tim Cook (Directeur Général d’Apple), de Elon Musk (fondateur de Tesla et SpaceX), mais aussi de Steve Jobs (créateur et PDG d’Apple). D’ailleurs, lors d’une remise de diplôme à l’université Stanford aux États-Unis en juin 2005, Steve Jobs parle de l’intuition dans son discours en ces termes « Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire. »

Alors vous aussi devenez ce dirigeant en faisant votre coming out intuitif !

À très vite pour un prochain billet et n’oubliez pas de faire entrer la magie dans votre vie.
Sheluna