Ostara : sabbat de l’équinoxe de printemps

Ostara est célébré aux alentours du 21 mars, au moment de l’équinoxe de printemps, là où règne l’équilibre parfait entre le jour et la nuit.

On célèbre l’éternel retour de la vie, le réveil de la nature avec l’arrivée du printemps. Pour Ostara, la fécondité est à l’honneur : les fleurs commencent à bourgeonner, l’herbe reprend tout doucement le dessus sur les anciennes terres gelées et les animaux s’accouplent pour se reproduire. D’ailleurs, le lapin est le symbole par excellence de ce sabbat à cause de sa réputation (de chaud lapin justement ☺). Le lapin est aussi l’animal représentant Eostre, la déesse germanique de la fertilité, à qui ce sabbat est aussi dédié. On parle alors du jour d’Eostre.

Source YouTube – Gaël Pollès, journaliste et fondateur de Pratiks

 

Eostre n’est pas la seule divinité à régner sur ce sabbat. Il y a aussi Pachamama, la déesse Terre-Mère des Incas, Gaïa, la déesse Mère issue de la mythologie grecque, Déméter, Perséphone et bien d’autres.

De nos jours, nous cultivons encore ces anciens symboles païens au travers de la célébration de Pâques. Les cloches sonnent dans les villes et villages, les petits (et grands parfois) partent à la chasse aux œufs de Pâques.

Oeufs de Pâques russes pour célébrer OstaraSavez-vous qu’en Italie, le dessert incontournable durant ces festivités est une brioche nommée « Colomba », en raison de sa forme de colombe symbolisant la paix, mais aussi le printemps sur le point d’éclore. En Espagne, c’est une brioche en forme de dôme, la « Mouna » (ou Mona), qui est présentée sur les tables.

En Russie, c’est bien entendu, les œufs qui ont la place d’honneur à Pâques. Ils sont joliment décorés après avoir été teints (on les fait bouillir dans de l’eau avec des pelures d’oignon afin de leur donner une belle teinte rougeâtre). Pour les chrétiens, Pâques est également un symbole de la vie après la mort, car ce jour-là, il s’agit de célébrer la résurrection du Christ.

Vous aussi, j’en suis sûr, attendez votre cargaison de chocolat !

 

Correspondances à utiliser pour Ostara

JonquillesChandelles : vertes et jaunes
Encens : jasmin, sauge et fraise
Couleurs : vert, jaune, mauve et rose
Fleurs : violette, tulipe, jacinthe et toutes les fleurs printanières
Arbre : saule
Pierres : jaspe rouge, aigue-marine, héliotrope
Carte du tarot : la lune, acarne majeur 18
Planètes : Jupiter et Neptune

 

Les dieux et déesses à invoquer

EOSTRE : Déesse saxonne de la fertilité
OSTARA : Déesse germanique de la fertilité

 

La décoration de l’autel

Lapin de PâquesLes œufs sont bien sûr un symbole très représentatif de le sabbat d’Ostara. Aussi, je vous propose de les décorer ou les peindre avec de belles couleurs vives rappelant les fleurs printanières. Il y a plein d’idées déco sur internet, mes préférés étant les œufs décorés à la Russe, plongés dans un bouillon de pelure d’oignon sur lesquels on a préalablement collé des fleurs ou des feuilles. Ensuite, pour égayer votre autel, vous pouvez composer un beau bouquet de fleurs de saison comme des tulipes, narcisses, crocus, jacinthes…

C’est également le moment de placer sur votre autel vos paquets de graines qui serviront à ensemencer votre jardin. La fertilité étant à l’honneur, vous pouvez placer un peu de terre dans un bol que vous prendrez soin de placer à côté de vos graines. D’autre part, si vous avez envie de cuisiner, confectionnez une brioche en forme de lapin. Une fois cuite et refroidie, attachez un joli ruban autour du cou du lapin : il sera du plus bel effet sur votre autel. Dernier détail, pour votre nappe, utilisez des couleurs de nuances brunes rappelant la couleur de la terre, vertes comme les nouvelles pousses ou jaunes comme les jonquilles qui fleurissent à cette saison.

 

La célébration

Oeufs de Pâques décorésÉvidemment, Ostara c’est LE moment pour préparer vos œufs décorés. Mais Ostara c’est aussi l’occasion de se reconnecter à la Gaïa, la Terre. Soignez votre jardin ou allez vous promener dans les forêts et campagnes. Aérez-vous, cueillez quelques fleurs fraîches (si vous en trouvez après toute la neige que nous avons eue). Faites le grand ménage : débarrassez-vous de toutes les énergies négatives ancrées dans la maison (en balayant chaque pièce dans le sens des aiguilles d’une montre) et sur vous (en prononçant des incantations de bannissement pour chasser les mauvaises habitudes). Si vous possédez des cloches, sortez-les et faites-les tinter.

En bref, célébrez l’arrivée des beaux jours et le retour du printemps.

 

Le rituel

D’abord, commencez par remplir le chaudron (ou une coupelle) d’eau de source puis parsemez quelques fleurs coupées à la surface.

Ensuite, dressez votre autel avec les décorations énoncées plus haut. Notez que vous aurez besoin à minima d’une petite plante verte.

Finalement, allumez les chandelles et l’encens, puis projetez votre cercle magique (si vous avez envie, vous pouvez clairsemer des pétales de fleurs sur le sol pour marquer le cercle).

Invocation du Déesse et du Dieu

Debout devant votre autel, invoquez la Déesse.

« Gracieuse Déesse,
toi la Reine des Dieux,
lumière de la nuit,
créatrice de tout ce qui est libre et sauvage,
mère de la femme et de l’homme,
amante du Dieu Cornu,
je t’en prie,
descends avec ton rayon de puissance lunaire sur mon cercle,
ici et maintenant ! »

Puis invoquez le Dieu.

« Dieu de feu,
toi le roi des dieux,
seigneur du Soleil,
maître de tout ce qui est libre et sauvage,
père de la femme et de l’homme,
amant de la Déesse Lune,
je t’en prie,
descends avec ton rayon de puissance solaire sur mon cercle,
ici et maintenant ! »

Débuter le rituel

Le regard posé sur votre plante verte, dites :

« Ô Grande Déesse,
en ce jour d’Ostara,
tu t’es libérée de la prison glacée de l’hiver.
C’est le moment du parfait équilibre.
Voici le temps où tout reverdit, où le parfum léger des fleurs flotte sur la brise.
Voici le commencement.
La Roue tourne vers la lumière.
Ô Grande Déesse,
par ta magie, la vie renaît, car le printemps est là.
Le Dieu s’étire.
Il se lève, avec une ardeur juvénile, accompagné des chaudes promesses de l’été. »

Installez-vous confortablement assis sur le sol devant votre autel. Touchez délicatement les feuilles de votre plante verte. Ouvrez-vous à ses énergies. À travers elle, prenez contact avec la nature tout entière. Visualisez-vous en train de pénétrer à l’intérieur de ses feuilles, de sa tige jusqu’à son cœur. Mettez-vous en accord parfait avec elle. Ressentez les vibrations qui vous relient à la Nature.

Après un instant, les doigts toujours posés sur la plante, dites les paroles suivantes :

« Je parcours la terre en toute amitié, non en dominateur.
Déesse Mère et Dieu Père, par l’action de cette plante,
insufflez-moi une profonde tendresse pour tout ce qui vit.
Enseignez-moi à vénérer la terre et tous ses trésors.
Faites que je n’oublie jamais. »

Prenez encore un moment et méditez sur le passage des saisons, sur la place d’Ostara dans le cycle annuel, mais aussi sur le rôle du Soleil et de la Terre. Cherchez à ressentir le réveil des énergies de la Terre qui se produit tout autour de vous.

N’oubliez pas de remercier la Déesse et le Dieu et de fermer votre cercle magique.

 

Le repas

Les œufs ont évidemment la place d’honneur. Pensez donc à préparer de grandes omelettes, des quiches, des tartes sucrées aux œufs, des gâteaux au miel ou toute autre spécialité à base d’œuf. Notez également qu’avec l’arrivée du printemps, les jeunes pousses et les graines germées sont aussi mises en avant. Pourquoi ne pas ajouter quelques fleurs comestibles dans vos salades ou garnir vos plats d’herbes fraîches comme du persil ou du basilic. Les tisanes aussi peuvent être consommées à volonté.

Je vous proposerai, très bientôt, quelques succulentes recettes pour célébrer Ostara et l’arrivée du printemps.

En attendant, je vous souhaite une bonne fête d’Ostara à toutes et à tous.

À très vite pour un prochain billet et n’oubliez pas de faire entrer la magie dans votre vie.
Sheluna