Mon road-trip à Brocéliande (partie 2)

Je savais que vous ne résisteriez pas à la suite de mes palpitantes aventures en Brocéliande. Donc, sans attendre voici la suite de mon road-trip. Pour ceux qui auraient raté ma visite du tombeau de Merlin et de la fontaine de Jouvence, c’est par ici.

Troisième étape : le miroir aux fées.

Cet étang est aux portes de la commune de Tréhorenteuc, en bordure ouest du massif forestier de Brocéliande. Situé non loin de l’arbre d’or, dont je vous parlerai juste après, c’est également le point de départ, via un petit sentier grimpant, vers le Val sans Retour, ma cinquième étape. Mais pour l’instant, laissez-moi vous parler du miroir aux fées.

Le miroir aux fées - Forêt de Brocéliande @Sheluna.com
Le miroir aux fées – Forêt de Brocéliande

La légende raconte que, c’est ici, que vivaient autrefois sept fées, toutes sœurs. Elles vivaient paisiblement dans un château édifié au fond du lac. Ainsi cachées et ignorées des hommes, c’est sans peur qu’elles pouvaient se laisser aller à la pratique de la magie. Et c’est ainsi que pour protéger leur art, elles se firent le serment de ne sortir de l’eau qu’après le coucher du soleil.
Après que le temps fut passé, des milliers d’années sans doute, la plus jeune des fées qui avait tout appris de ses sœurs et des secrets de la nuit, se désespérait en regardant les reflets argentés des premières lueurs du jour sur la surface de l’eau. Un beau matin, elle aperçut la silhouette d’un homme penché au-dessus de l’étang. Brisant son serment, elle se risqua à remonter à la surface. Une fois sortie de l’eau, elle tomba nez à nez avec un charmant prince qui fit chavirer son cœur. Le jeune prince, fou d’amour pour la belle jeune fille, répondit à toutes les questions que celle-ci put lui poser sur le soleil et la vie au grand jour. Le soir venu, elle du se résoudre à rejoindre son château avant que ses sœurs ne s’aperçoivent de sa trahison. Mais c’était sans compter sur l’intuition de son ainée qui remarqua la bonne humeur et l’enthousiasme de sa plus jeune cadette. Tiraillée par ses sœurs, la jeune fée dut avouer son acte et sa rencontre avec son beau prince. Une colère sans précédent s’abattit sur la jeune fée qui fut consignée dans sa chambre pour le reste de la nuit. Au matin venu, les six sœurs se rendirent à la surface afin de se rendre compte des dégâts de la présence de leur cadette dans le monde des hommes en pleine journée. Le prince avait-il dévoilé ses secrets ? La magie était-elle en péril ? Les hommes allaient-ils bousculer leur monde ? Ne voulant prendre aucun risque, elles décidèrent d’un commun accord de passer à l’acte. Le jeune prince, pressé de revoir sa belle, était revenu sur le lieu de leur première rencontre. C’est à cet instant que, sans crier gare, les six sœurs lui tombèrent dessus avec une violence hors du commun. Celui-ci rendit l’âme avant même de comprendre ce qui lui arrivait. Elles décidèrent de le couper en morceaux afin de le disperser aux quatre coins du monde pour qu’il ne puisse jamais témoigner de ses aventures de la veille. Sa mort fut si violente que la jeune fée, emprisonnée au fond de l’eau, sentit une douleur indescriptible s’emparer d’elle. Elle comprit de suite ce qui était arrivé. Elle était dévastée par la douleur et le chagrin, comme le Val tout entier. Chaque arbre, buisson, rocher… était endeuillé. Elle finit par réussir à s’échapper et à remonter à la surface. Emplie d’une haine bouillonnante envers ses sœurs, elle attrapa une serpe et leur trancha la gorge d’un seul coup. Leur sang gicla sur la surface étincelante de l’étang le teintant de rouge et se mêla à chaque brindille, chaque feuille, chaque parcelle de mousse aux alentours. Elle recueillit un peu de ce sang mêlé au sien pour faire revenir son bien-aimé à la vie. Les sœurs furent enterrées sous une grosse pierre surplombant le Val et les deux amoureux se marièrent et vécurent heureux à jamais.

Le miroir aux fées - Forêt de Brocéliande @Sheluna.com
Le miroir aux fées – Forêt de Brocéliande

Cette légende est à l’origine de la couleur des pierres de schiste présentes dans le Val. On dit que c’est le sang des six sœurs qui a donné cette teinte rouge aux pierres de la région et aux reflets éblouissants du miroir aux fées.

Aux abords de cet étang, je commence à ressentir l’esprit de la Nature ou bien est-ce les fées qui me titillent ?

Ce lieu est magnifique. Les arbres se penchent au-dessous de l’eau comme pour s’y abreuver. Au milieu des feuilles mortes, je tombe sur une petite colonie de superbes champignons. Au détour d’un bosquet, j’aperçois des baies rouges. Les papillons se reposent sur les branches des arbres qui offrent leurs fruits. Je sens la vie partout autour de moi. Le calme et le silence environnant me poussent à prier les fées qui pourraient encore demeurer ici. Je prends donc un moment pour leur adresser mes respects et les remercie d’avoir préservé cet endroit si magnifique. Puis je fais quelques mètres de plus pour tomber sur ma prochaine étape.

Forêt de Brocéliande @Sheluna.com  Forêt de Brocéliande @Sheluna.com  Forêt de Brocéliande @Sheluna.com  Forêt de Brocéliande @Sheluna.com

 

Quatrième étape : l’arbre d’or.

L'arbre d'or - Forêt de Brocéliande @Sheluna.com
L’arbre d’or – Forêt de Brocéliande

Il est là, majestueux, figé dans le temps, au milieu d’une clairière et entouré de cinq arbres morts. Ses branches, tel les bois d’un cerf s’élèvent vers le ciel. C’est l’arbre d’or.

Mémorial malgré lui, il représente l’espoir de voir ce bois reverdir après un violent incendie qui a tout ravagé sur son passage dans les années 90. Soucieux de sauvegarder ce lieu magique et féérique, 30 000 arbres ont été replantés par des milliers de bénévoles.

Le sculpteur François Davin propose alors de recouvrir de 5 000 feuilles d’or un châtaignier issu du Val sans Retour et de l’entourer de cinq chênes calcinés pour symboliser la renaissance après la mort. D’autre part, le cinq est le symbole de l’harmonie et de l’équilibre. C’est le nombre de la vie et de la nature.

Je profite du terrain plat pour souffler un peu. Je pense aux souffrances que cette forêt a dû endurer et à la force dont elle a fait preuve pour survivre. Après avoir repris des forces, je suis prête à poursuivre ma route sur les traces de Merlin.

Dans le prochain et dernier épisode, je partagerai avec vous les deux dernières étapes de mon road-trip : le val sans retour et le siège de Merlin.

 très vite pour un prochain billet et n’oubliez pas de faire entrer la magie dans votre vie.
Sheluna