Rituel de consécration de l’eau

Ne dit-on pas que « l’Eau est la source de toute vie sur Terre » ?

En effet, plus de 72 % de la surface de la Terre est recouverte d’eau et notre corps en contient en moyenne 60 % de notre poids total.

L'eau sur Terre

L’eau joue un rôle important dans toutes les religions : dans le baptême catholique (sacrement exprimant la nouvelle vie du croyant chrétien où l’eau symbolise la mort par noyade de l’ancienne vie des baptisés), dans la tahara (rite juif de toilettage des défunts qui a pour finalité de favoriser le passage de l’âme dans un autre plan), dans les ablutions musulmanes (obligatoires avant d’accomplir la prière et qui consistent à laver certaines parties du corps pour les purifier)… Bref, ce que je veux dire c’est que de tout temps et partout dans le monde, l’eau est considérée comme un bien précieux comme en Inde, où l’eau du Gange est sacrée.

Le rite dont je vais vous parler ici consiste à consacrer de l’eau afin d’obtenir de l’eau magique. Cela signifie qu’elle aura été sanctifiée par vous. Il ne s’agit pas d’obtenir de l’eau bénite au sens catholique du terme (comme celle que l’on peut trouver dans les églises), mais plutôt de l’eau bénite selon une méthode païenne. Nous y ajouterons un peu de sel afin d’ajouter un aspect protection à l’aspect purificateur de l’eau.

Dans vos rituels, elle vous servira pour représenter l’élément Eau. De manière générale, vous pourrez l’utiliser pour purifier, protéger ou même bénir quelqu’un ou quelque chose. Dans cette optique, il est nécessaire de prendre de l’eau potable la plus pure possible et non de l’eau du robinet agressée par tous les traitements qu’elle a subie dans les stations d’épuration, car oui, l’eau a une mémoire, une mémoire énergétique.

Selon votre convenance, vous pouvez récolter, dans un récipient qui n’est pas en métal, l’eau de la rosée du matin ou de l’eau de pluie si vous avez la chance d’habiter à la campagne. Pour les autres, citadins moins chanceux comme moi, vous pouvez utiliser de l’eau de source en bouteille. Une fois récoltée, je vous conseille de la laisser se reposer dans un coin avant de procéder au rituel.

Avant de commencer le rituel de consécration…

Méditez sur vos intentions. Durant toute la cérémonie, restez concentré.

Pour ce rituel, qui doit être exécuté un soir de pleine lune à minuit, vous aurez besoin :

  • un bol (non métallique) d’eau de source ou purifiée
  • un flacon en verre
  • un petit entonnoir
  • votre athamé consacré (sinon utilisez vos mains)
  • du sel
  • 5 ml d’eau de rose

Commencez par nettoyer et stériliser le bol et la bouteille avec de l’eau bouillante. Si vous pouvez exécuter le rituel à l’extérieur c’est parfait, sinon placez-vous devant une fenêtre : dans les deux cas, vous devrez être face à la Lune.

Tracez votre cercle magique puis dites les paroles suivantes :

« Sous le couvert de minuit,
j’invoque la présence de la Déesse et du Dieu
pour bénir cette eau que je détiens. »

À présent, ajoutez l’eau de rose à l’eau de source. Levez le bol d’eau et dirigez-le vers la lumière de la Lune en disant :

« Entre mes mains, je détiens l’essence des dieux sacrés.
Par ce geste, je purifie et je consacre cette eau aux déités
afin qu’elle soit utilisée seulement à des fins bénéfiques
et qu’elle m’aide dans mon travail magique. »

Reposez le bol sur l’autel et levez le sel vers la Lune puis dites :

« De la Terre-Mère à mes mains, je détiens ici l’essence sacrée,
celle qui berce toutes créatures animées par celle-ci.
Je purifie et je consacre ce sel aux déités
afin qu’il soit utilisé seulement à des fins bénéfiques
et qu’il m’aide dans mon travail magique. »

Maintenant, vous allez ajouter un peu de sel dans l’eau puis mélanger le tout trois fois avec votre athamé consacré dans le sens des aiguilles d’une montre. Reprenez ensuite le bol entre vos mains et levez-le à nouveau vers la Lune. Dites :

« Que ce sel consacré et cette eau purifiée s’unissent en toute harmonie
avec la bénédiction du Dieu et de la Déesse.
Tel que je le désire, en accord avec la volonté de tous
et sans tort pour personne,
ni ici ni ailleurs. »

Reposez le bol d’eau sur votre autel. Vous allez maintenant exercer ce que l’on appelle l’imposition des mains. Pour cela, placez vos mains, paumes tournées vers l’eau, à quelques centimètres au-dessus du bol. Faites appel aux vibrations énergétiques de votre corps pour visualiser intérieurement, pendant au moins une minute, l’eau prendre une teinte violette.

Ensuite, dessinez un triangle avec votre index sur le dessus de l’eau puis dites :

« Ce liquide est maintenant pureté.
À la Déesse et à Dieu il est dédié.
Il est maintenant exempt de toute négativité,
en tout temps, en tout lieu et pour l’éternité.
Ainsi soit-il ! »

Et voilà, c’est terminé. Transvasez l’eau dans le flacon en verre à l’aide de l’entonnoir. Remerciez le Dieu et la Déesse de leur présence et bénédiction. Refermez votre cercle de protection.

Vous êtes à présent l’heureux propriétaire d’un flacon d’eau bénite consacrée pour vos pratiques magiques. Vous pourrez l’utiliser, entre autres, pour vous purifier en la mélangeant à l’eau de votre bain ou en verser un peu dans votre eau de lavage des sols (ou du linge) pour purifier votre maison. Je vous conseille toutefois de ne pas la consommer directement pour des raisons sanitaires.

 très vite pour un prochain billet et n’oubliez pas de faire entrer la magie dans votre vie.
Sheluna